samedi 29 décembre 2007

Infos militantes

Un billet rapide (note pour 2008: être moins fainéant) pour, dans la continuité du précédent, s'éloigner des affres médiatico-sarkozesques et du brassage d'air qu'elles engendrent.

Il y a tout de même quelques actions en cours contre "le TCE 2.0":
Pour les quelques parisiens qui viennent ici (les stats Google me disent qu'il y en a), un petit tour dans les jardins de Versailles, c'est toujours sympa. Prévoir les piques et les bonnets phrygiens!
Pour les autres, une occasion de découvrir les jardins, peut-être?
Tous à Versailles, le 4 février 2008!

Pour ceux qui ne pourraient pas s'y rendre, il y les appels et pétitions à signer, c'est un minimum:
Ici et là.

Ou encore la plainte , symbolique sans doute, mais c'est l'un des seuls recours dont nous disposons, semble-t-il, sur le plan légal.

Ces "infos militantes" ont été trouvées sur le site de la Télélibre.fr

"Y'a plus qu'a":
Faire tourner l'info, signer, écrire et se déplacer pour ceux qui le peuvent.
Oui, je sais, c'est un peu moins bandant que les voyages bling-bling à Louxor...







mercredi 26 décembre 2007

Tourne-toi, faut que je te parle!

Mes doutes avaient fini par voler en éclats, quant à la propension que pouvait avoir M. le président à jeter ses proches dans l'arène médiatique, lorsque l'actualité commençait à le gêner.

J'avais fini par être convaincu que, oui, ce type-là serait prêt à sacrifier sa propre mère pourvu que les médias, par ce biais, détourne notre attention des problèmes de fond.

Je ne vous referais donc pas "l'analyse" de la mise en examen de Chirac, pas plus que celle de l'annonce, tombant fort à propos (le 18 Octobre 2007), du divorce du couple présidentiel.
Merci d'aller lire ce billet-là, s'iouplaît, si vous voulez bien vous donnez la peine.

Dans le même ordre d'idée, son idylle avec Carla Bruni, rendue publique au sortir d'une semaine d'affres kadhafesques, je ne voulais pas en parler non plus. C'était, à mes yeux, tomber dans le piège de la Politique-Spectacle, que cet enc..., il faut bien le reconnaître, maîtrise parfaitement.

Regarde par-là, pendant que je t'emmanche par ici.
Non merci.

Il faut reconnaître, pourtant, que M. le président est tellement grotesque que l'on se sent obligé de parler des (non) évènements médiatiques qu'ils engendrent, les experts en comm' dont il s'est entouré et lui-même.



Alors quoi? Pourquoi en parler dans ce billet tout en beuglant que c'est une connerie?

Parcequ'une bonne partie de la blogosphère, expression des média soi-disant alternatifs, finit par souffrir des mêmes travers que les médias officiels, dont elle est censée s'écarter.

Parceque les problèmes de fond, sus-évoqués, et souvent posés dans la dite blogosphère, finissent à leur tour par être noyés par "les conneries peopolo-présidentielles à la Paris-Match".

Parceque pendant que nous déblatérons sur le voyage amoureux du nain en Egypte, nous oublions qu'il vient à nouveau de cracher sur le principe premier de la Démocratie, reniant le choix exprimé par le Peuple, lors du référendum sur l'adoption du TCE, par exemple.

Parcequ'en nous focalisant sur ce genre de conneries, nous prêtons le flanc aux critiques simplistes à l'extrême : "Mais arrêtez de vous acharner sur N. Sarkozy, il agit lui, au moins..." et autres conneries dont nos commentaires sont, pour le coup, du même niveau.

Parcequ'en ne parlant que de ses parties de jambes en l'air au bord du Nil, nous oublions toute la Politique qu'ils sont en train de mettre en place, LUI ET tous les députés de son bord et ministres de son gouvernement qui oeuvrent dans le même sens.
Il convient, en somme, de dépasser la simple affaire de personne, comme c'était déjà le cas naguère.

Parcequ'enfin, en plongeant là-dedans, on se fait enfumer de la manière dont il l'avait prévu.
Point barre.

Qu'il fasse le coup de "Oh, regarde les belles pyramides" à Carla s'il veut, il s'y prend (et la prend!) comme il veut, et comme il peut, ça le regarde.
De notre côté, cessons de ne faire face qu'à sa stratégie d'hyper-communicant, on aura peut-être un peu moins mal au cul sur le plan politique...


P.S: Merci à Superno d'avoir attirer mon attention sur cette photo... Dantesque!



Ne perdez pas votre temps à découvrir Lafabrik!

dimanche 23 décembre 2007

"Le Père Noël est une ordure" Ah ouais?




Cher petit Papa Noël,

Cette année, j'ai essayé d'être tout le temps bien sage. Et crois moi, bah, c'était pas toujours très facile du tout. Mais je crois que j'ai à peu près réussi.

C'est vrai qu'il y a eu des trucs qui m'ont un peu énervé, et que du coup, des fois, j'étais un peu vilain.

Mais bon, t'inquiète pas trop, les trucs qui m'ont un peu énervé, je crois que beaucoup de gens s'en foutent, donc, bon, je mérite bien quelques petits cadeaux rapport au peu de troubles que j'ai semé.


En preums, je voudrais plus de Liberté.

De la Liberté d'expression, par exemple, avec des étudiants et des lycéens qui pourraient s'opposer aux réformes du gouvernement sans risquer de perdre un oeil à coup de flash-ball, ou se faire ouvrir le crâne à coups de matraques.
D'ailleurs, si tu pouvais éviter de livrer leurs jouets (Taser, tonfa, flash-ball et joujoux calibrés en tous genres) à tous les flics qu'ont été méchants l'année dernière, je crois que ça te reposerait un peu. Pis, les z'ont pas mérités, d'abord.

De la Liberté de la Presse
, aussi. Fais un gros énorme cadeau à Denis Robert, par exemple. Sauf le respect que je te dois, ce mec à des couilles, il mérite un truc énorme. Vois pour Guillaume Dasquié, aussi. Il y a un truc pas clair. Pour l'ensemble des journalistes qu'ont peur de perdre leur boulot s'ils l'ouvrent trop, de nouveaux modes de financements, peut-être. Qu'ils ne soient plus tenus par les Patrons de leurs patrons. A toi de voir.

De la Liberté tout court, en fait. Qu'on ne lise plus nos mails, qu'on écoute plus nos téléphones. Oublie les ordis surpuissants que t'ont commandé les RG et autres services secrets, par exemple. Z'ont pas été gentils non plus eux.
Pour les jolis z'avions télécommandés du Ministère de l'Intérieur, idem. T'emmerde pas. De vrais ordures ceux-là, d'toutes façons.

En Deuze, je voudrais plus de l'Egalité.

De l'Egalité entre les riches et les pauvres par exemple. Parceque pour l'instant, c'est les riches qu'ont la légalité. Pis c'est tout. De leur côté. Et c'est pas le même mot. En plus, elle est fiscale celle-là. Pis du coup, z'ont déjà eu leurs cadeaux: 15 milliards, au bas mot, parceque leur Papa Noël à eux, petit aussi, et qu'on appelle toujours Saint Nicolas, il leur a fait tout plein de cadeaux en avance. Et deux, trois fois, minimum.

De l'Egalité Salariés-Patrons, si t'en as un peu, stp. Parceque les grands groupes, ils font rien qu'a engranger des sommes colossales, et pis nous, on crève la dalle.
Les actionnaires un peu moins, note bien. D'ailleurs, tu peux oublier leurs cadeaux aussi, ils z'ont gagné plein des sous avec les actions qui montent tout le temps. Et pour ça, z'ont pas été gentils-gentils. Pour qu'il y ait des bénéfices plus gros, ils font licencier tout plein de gens. Ou ils poussent les Patrons à en exploiter d'autres ailleurs, pour des salaires de misère.
Bin, d'ailleurs, en fait, c'est de l'Egalité tout court qu'il faudrait...

En troize, je voudrais plus de Fraternité.

Que les gens, ils regardent et aident un peu plus tous ces parents séparés de leurs enfants ou emprisonnés avec eux, parcequ'ils ont pas de papiers, par exemple. Surtout que les parents en question, s'ils sont partis de chez eux c'est pour les sauver, leurs enfants.
Ou qu'ils en ont eu ici, et qu'ils mériteraient bien, rapport aux deux premiers cadeaux que je te demande, qu'on les regarde et qu'on les écoute un peu plus.

Que les gens de mon pays, ils se souviennent ce qu'il était avant, et qu'ils ne laissent plus les "Don Quichotte", les "AC le Feu" et tous les autres se débrouiller en s'en battant les couilles, sauf le respect que je te dois, toujours.
Pis une fois qu'ils auraient retrouvé la mémoire, que tous les gens ici entrent en Résistance, qu'est plus un gros mot pour moi, désormais.
Ils pourraient retrouver leur dignité, et rendre la leur à ceux à qui ils tendent la main.

Tu vois, petit Papa Noël, c'est pas grand-chose...

Eh!

Ta gueule, j'te dis que c'est pas grand-chose.
T'oublies un peu vite que j'ai toujours ta renne préférée, celle que tu croyais en fugue, vieux dégueulasse.
Elle a bien maigri, mais reste de quoi faire une bonne terrine pour le réveillon.
Alors au boulot, feignasse!

Depuis le temps que tu dois m'apporter tout ça...



Découvrez Jacques Dutronc!


jeudi 13 décembre 2007

Voyoucrate 1er


M. le président déplorait, il y a quelques temps, à l'occasion de la mise en examen de son prédecesseur, que "la Justice vienne si tard".

Ca tombe plutôt bien:
Une révélation du "Canard Enchaîné" (édition du 12/12/07), va lui permettre d'épancher sa soif de Justice .

Nicolas Sarkozy continuerait donc de percevoir son salaire de Ministre de l'intérieur...

Je fais confiance ici au site Politique.net (à qui j'ai honteusement emprunté l'image ci-dessus, en espérant qu"ils ne m'en voudront pas) n'ayant pas eu le temps de me procurer l'édition du "Canard" de mercredi.
Rue89 reprend l'info également d'ailleurs.

Si un(e) juriste passe par ici, peut-être pourra-t-il(elle) m'éclairer sur deux points:

1. On lit, ici et là (à l'heure où je rédige ce billet, l'info commence à se répandre...), qu'un ministre continue de percevoir son salaire six mois après avoir quitté ces fonctions. Si cela est vrai, et s'il n'existe aucune "pirouette pseudo-légale" pour contourner cette loi, comment M. le président s'y est-il pris?

En même temps, je crains de connaître déjà la réponse:

"C'est comme ça, c'est moi le chef, pis TA GUEULE!"

Ou

"Mais enfin, est-ce que vous ne trouvez pas normal qu'avec le mal que je me suis donné au ministère de l'intérieur, je n'ai pas droit à une petite rallonge?".
Ce qui en ferait le seul salarié, pardon, fonctionnaire (salauds de privilégiés) pour qui la désormais illustre maxime "Travailler plus, pour gagner plus!" soit effective...

2. Si cette info s'avère exact, si son caractère illégale est indéniable, est-il juste de parler, du point de vue du Droit, d'"emploi fictif"?
J'avoue que cette idée me fait bien rire (jaune, un peu quand même, faut l'avouer...)

Parceque pour revenir à Chirac, et au très bref commentaire de M. le président à ce sujet, ce serait une affaire de "même nature" qui lui permettrait de prendre les mesures qui s'imposent pour que "la Justice [ne] vienne [pas] si tard"!

Non? Je rêve.
Ben quoi?
Il feignait d'être blessé dans son incessante quête de Justice?
Ah...

Il est vrai également que pour punir M. le président, nous ne disposons pour l'instant que des articles 67, 68 et 68-1 de la Constitution, qui laissent à la Justice peu de marge de manoeuvre.
La réforme prévue à ce sujet va d'ailleurs sans doute traîner un peu...

En fait, pour être totalement franc, en commençant à rédiger ce billet, je pensais à une autre Justice.

Celle du Peuple.

Parcequ'a bien regarder les six derniers mois de son règne, le Peuple en question, aussi manipulé soit-il, finira bien par comprendre où sont "les voyoucrates", les vrais:

Ceux qui s'augmentent de 172% tout en expliquant qu'il n'y a plus une thune dans les caisses de l'Etat;
Ceux qui continuent à percevoir des salaires pour des postes qu'ils n'occupent plus;
Ceux qui chient sur la Démocratie et ses principes;
Ceux qui dressent les français les uns contre les autres;
Ceux qui envoient leurs hordes de flics et autres CRS à la moindre contestation;
Ceux qui cassent le code du travail;
Ceux qui sont amis avec la voyoucratie des autres Etats...

J'en passe et des pires.

On va l'appliquer la Justice, et elle ne viendra pas si tard que ça.
Voyoucrate 1er peut se rassurer.



Ne perdez pas votre temps à découvrir Black Mamba!

lundi 10 décembre 2007

Douce France


J' ai longtemps hésité quant au titre de ce billet:

"Colère noire" (subtile allusion à la pseudo-révolte de Rama Yade, à quoi s'attendait-elle cette c... en intégrant ce gouvernement de m...?);
"Foire internationale des droits de l'Homme" (vanne à deux euros concernant la braderie perpétuelle que subissent les dits-droits, et la journée internationale s'y rapportant, sur laquelle la France est en train de déféquer aujourd'hui même...)
"Tu t'es vu quand t'Airbus?" (là, je vous laisse m'assassiner, c'est mérité!)

En fait, la débilité des titres potentiels de ce billet n'a d'égale que la colère qui m'étreint quand je réalise ce qui est en train d'arriver à MON pays.

NOUS accueillons désormais, avec déroulé de tapis rouge et léchage de pompes; Encore chaudes du sang de ces victimes; le colonel Kadhafi.
Celui-là même qui fût impliqué dans l'attentat du DC 10 d'UTA (je vous laisse chercher sur Goggle).
Le même qui déclarait, pas plus tard que Vendredi, qu'"il est normal que les faibles aient recours au terrorisme"...

NOUS laissons désormais nos journalistes être arrêtés, questionnés, menacés.
Référez-vous à "l'Affaire Dasquié", occultée par la venue d'ailleurs de ce "génocideur" des droits de l'Homme qu'est Kadhafi.



Souvenez-vous, au passage, de Denis Robert et la véritable Affaire Clearstream, toujours étouffée sous la pseudo-affaire des listings EADS.

Prenez au passage une petite tranche de "tradition délationniste", très à la mode en ce moment, et visiblement acceptée par NOTRE bon peuple français, au vu des commentaires de cet article du Nouvel Obs'.

Je vous mets une petite tranche de gestion de l'immigration d'Hortefeux, au passage?
Une répression bien sanglante des mouvements étudiants?
A moins que vous ne préfériez un morceau de contrôle total des citoyens?

Le terme de *"Résistance" me paraît de moins en moins galvaudé.
Celui de **"Tyrannie" non plus, d'ailleurs.

Il serait temps de se souvenir d'où nous venons.




*Durant un conflit politique, la
résistance est l’action de résister à une agression, une contrainte, une oppression physique ou/et morale.

**De nos jours le terme de tyran désigne des dictateurs régnant par la terreur. Par extension, il peut être utilisé pour toute personne disposant d'une autorité et en abusant.




Découvrez Hocus Pocus!


vendredi 7 décembre 2007

Stéréotypes?

Un billet ultra-rapide, pour vous signaler ce site, découvert grâce à Rue89:

PRISE DIRECTE

Parceque, comme le disait Djamal, dans le billet que je relayais suite aux "évènements" de Villiers-le-Bel, il serait temps de reconnaître que la vie des "quartiers", est loin, TRES LOIN, de ce que l'on veut bien nous montrer sur TF1 et consorts.

Allez voir. Vraiment.
Pour une fois.

 
Add to Technorati Favorites