vendredi 4 janvier 2008

Chroniques de la connerie ordinaire


"Les gens du Nord. Dehor!"

Ce sont les mots qui fleurissent sur les murs de mon village d'adoption depuis quelques mois.
Notez que je suis à peu près aussi doué en photo que les auteurs de cette fine prose en orthographe...

En même temps, la profondeur des revendications exprimées ici me laissent penser que les abrutis qui perdent leur temps à répandre leur fiel, à coup de bombes de peintures, n'ont peut-être tout simplement pas pensé à évaluer la place nécessaire à l'épandage de leurs mots haineux...

Il y a un moment, donc, que ce genre d'inscriptions fleurit, disais-je, sur les murs de ce petit village gardois, qui nous a accueilli, mes trois enfants et moi-même.

Il y a un moment que cela me remue la glande anti-connerie.

D'autant plus que mon fils et moi sommes des "gens du Nord".
Immigrés parisiens-banlieusards en pays gardois...
Tandis que mes deux filles sont nées à Nîmes.

Appliquons les dispositions préconisées par ces "intellectuels barbouilleurs de murs", et partons, mon fils et moi.
Ce sont donc les "gens du Sud" qui devront s'occuper de mes filles?

Oui, on mesure déjà, à cet instant précis, la bêtise de tels propos.

Ok. Allons jusqu'au bout. Mes filles ayant du sang parisien (et encore, je suis né dans le Cher, imaginez l'impureté ethnique qui caractérise notre famille...), admettons que je parte et que j'émigre à nouveau, avec mes filles.

Contre qui se dirigera la colère aveugle de ces "indépendantistes gardois", une fois "les gens du Nord" partis?
Contre ceux du village d'à côté?
De la rue d'à côté?
De la famille voisine?
De la branche "machin" de la famille, "qui z'ont toujours été pas comme nous ceux-là"...?

Ces réflexions constituent le principal des grandes envolées lyriques dont je suis capable lorsque ma glande anti-connerie, sus-évoquée, se met à vibrer.

Mon instinct anti-cons une fois calmé, la grandiloquence ridicule -bien que légitime- de ma colère une fois tarie, il arrive que je réfléchisse.

Si, si.

Après la colère, l'apaisement.
"Calme toi pépère, ça doit être beaucoup plus basique que ce que tu imagines..."

Point d'indépendantisme gardois, il doit s'agir peut-être (voire sans doute) d'une simple querelle au sortir d'un apéro quelque peu musclé, entre un fils du pays, et l'un de ces innombrables immigrés des régions nord françaises, qui pullulent ici.

Le fils du pays, gardois de père en fils, très en colère (ou ne déssaoûlant que rarement, voire les deux) barbouille les murs du village de ce genre d'inscriptions depuis ...

Mais, à bien y réfléchir, même s'il s'agissait effectivement d'un simple différent, les inscriptions en question constituent à elles seules la plus flagrante définition du Racisme.

"Dehors les gens du Nord!":
Jacques, "gardois pur jus", s'est engueulé avec Maurice, "immigré du Nord" en mal de soleil.
Et du coup, Jacques est persuadé que tous les "gens du Nord" méritent d'être mis dehors.

Quelle plus limpide définition du Racisme que ce triste raccourci?

Il y a maintenant dix ans que je vis en pays gardois.
Dix ans.
Ma vie est ici. Celle de mes enfants aussi. Plus encore que la mienne.

Et quoi? Il faudrait que je déguerpisse?

"Dehors les gens du Nord"?
Je suis effectivement "un gens du Nord" puisque j'ai passé le plus clair de mon temps en banlieue parisienne, avant d'avoir le bonheur de pouvoir vivre ici.

Mais "Dehors" où ça?
A Valence?
A Lyon?


Et Qui sont ces "gens du Nord"?
Les parisiens?
les dunkerquois?
les esquimaux?

C'est ce genre de réflexions, sur un ton mi-amusé, mi-abattu, mi-résigné, que j'ai pu partagé avec mes enfants.

Ce que je n'ai pas juger bon de leur dire (où peut-être n'en ai-je pas eu le courage?), c'est que les gros cons qui barbouillent nos murs de ce genre d'insanités sont désormais majoritaires en notre beau pays...




Découvrez Serge Gainsbourg!


7 commentaires:

Leptitbenji a dit…

Salut,

j'ai une seule réserve à exprimer après ton post.

Je ne suis pas certain que la "majorité" des français soient des barbouilleurs de murs, et encore moins que cette majorité soit raciste.

Si tu penses par "majorité" aux 53% d'électeurs de Sarkozy le 6 mai, alors je crois qu'on est en fort décalage.
Le vote Sarkozy n'est pas une preuve de racisme. Et encore moins le vote Sarkozy au 2eme tour.

Amicalement,
LeptitBenji.

SuperNo a dit…

Belle illustration de la connerie ordinaire...
Lorsque j'étais stagiaire dans la riante cité de Dreux en 1986, j'ai vu un beau matin sous un pont un graffiti "Les arabes dehors" (c'était un sujet sensible là-bas). Quelques jours plus tard, quelqu'un avait barré "les arabes" et avait écrit au dessus "Le Pen", ce qui donnait "Le Pen, dehors". A coup de ratures, le graffiti a continué à évolué en "Vive Le Pen", puis "vive les arabes"... etc

Tout ça est stupide. Aimons nous les uns les autres, comme disait l'autre exhibitionniste barbu (dont les disciples modernes sont pourtant des auteurs potentiels de graffitis de ce style), que l'on vienne du nord, du sud, de l'est, de l'ouest, ou d'ailleurs. Sauf les immigrés hongrois, faut pas déconner, non plus !

...et contrairement à la connerie, une photo en contrejour avec une partie sous-exposée, peut se corriger rapidement, cf là!

SuperNo a dit…

Benji, tu n'as pas tout à fait tort quand tu dis que les électeurs sarkozystes seraient pour la plupart incapables d'écrire ce truc. Néanmoins, pour bon nombre d'entre eux, voter Sarkozy, c'est un peu la même chose qu'écrire "les étrangers dehors" ! D'autant que c'est plus facile...

Infocrate a dit…

@Benji

Bien vu la remarque!

La conclusion est un peu bancale...
En fait, ce sont les idées exprimées à travers ces mots barbouillées qui sont désormais très largement répandues.

De là à ce que tous ces c... aient tous les c... d'exposer leurs opinions sur le 1er mur venu, il y a encore (heureusement?) un monde!

Toutefois, je maintiens (mais ce n'est que mon avis, l'ami ;-)), qu'il s'agit d'une majorité.

Je vais même sans doute t'étonner encore plus, cela dépasse, d'après mes propres sondages "pifométriques", largement les "seuls" 53% de sarkozyste auquel je ne pensais pas particulièrement en écrivant ce billet.

J'ai l'impression que le mal est bien plus profond.

Infocrate a dit…

@Superno

"Tout ça est stupide."
Oui. Que dire d'autre?

Si.,un truc qui me fout les jetons, c'est que ce genre de stupidité à tendance à se répandre (et à être répandu) ces derniers temps.

P.S: Je savais bien qu'un photographe passant par là allait me descendre gentiment! Arggghhhhhhhhh...

BelletristiK a dit…

Elle est très bien cette photo...
Ce qui est moche c'est que souvent on passe devant ce genre de nombreux "bombages"... qu'à force on ne les voit plus à force de matraquage... parce qu'on ne se sent pas visé ?... que ceux qui sont visés les prennent dans les yeux le coeur les tripes et comment peuvent ils répondre à telle lacheté ? Et puis les gens du sud n'ont qu'à arreter de narguer le nord avec leur soleil et leur "là où il fait bon vivre" hein :) quand ils ne sont pas ceux qui descendent piquer leur boulot ils sont ceux qui squattent leur ville, leur plage, leur bon AIR etc à jouer les touristes lol Quelle est la limite entre le racisme et le chauvinisme régional ? Et qui va repeindre ? Parce qui est moche c'est de les laisser ces inscriptions ce qui fait supposer que c'est partagé par bcp... qu'on legitimise cette connerie... Alors paisible man comme tu sais où c'est tu te devoues ? rires... Du bol que c'est pas au dessus d'un periph' inscrit sur un pont... :p

Infocrate a dit…

@BelletristiK

Une réponse le 17 Février pour un commentaire du 29 Janvier, là, je me suis surpassé en fainéantisage!

Euh, merci pour ton indulgence quant à la photo, déjà.

J'espère que mes visiteurs feront gaffe aux prochaines insanités qu'ils verront sur les murs de leurs villes, mais je crois qu'ils le font déjà, de toutes façons (Si l'on en croit le commentaire de Superno, par exemple).

"Quelle est la limite entre le racisme et le chauvinisme régional ?"
Je crois qu'il n'y en a pas, c'est l'essence même du racisme et de la haine de l'Autre...

Quant à repeindre, j'irais bien demander à quelques connards du FN, au hasard, paraît qu'ils ont du matos en matière de peinture, si j'en crois les autres inscriptions que je peux lire ici ou là, dans ce joli département du Gard. :-;

 
Add to Technorati Favorites