jeudi 24 janvier 2008

Elle est FRAIICHHE ma conviction, elle est FRAIIIICHHHHHHE!


D
e l'opportunisme:


Nicolas Sarkozy, 9 mai 2004, Conseil national de l'UMP, Aubervilliers :

« Si l'Europe reste la seule affaire des responsables politiques et économiques, sans devenir la grande affaire des peuples, reconnaissons que l'Europe sera, à plus ou moins brève échéance, vouée à l'échec.

Bien sûr, l'Europe doit être au service des peuples, chacun peut le comprendre. Mais l'Europe ne peut se construire sans les peuples, parce que l'Europe, c'est le partage consenti d'une souveraineté et la souveraineté, c'est le peuple. A chaque grande étape de l'intégration Européenne, il faut donc solliciter l'avis du peuple. Sinon, nous nous couperons du peuple.

Si nous croyons au projet Européen comme j'y crois, alors nous ne devons pas craindre la confrontation populaire.

Si nous n'expliquons pas, si nous ne convainquons pas, alors comment s'étonner du fossé qui risque de s'amplifier chaque jour davantage entre la communauté Européenne et la communauté Nationale ?
Je le dis comme je le pense, simplement : je ne vois pas comment il serait possible de dire aux Français que la Constitution Européenne est un acte majeur et d'en tirer la conséquence qu'elle doit être adoptée entre parlementaires, sans que l'on prenne la peine de solliciter directement l'avis des Français. »

Bien.

Relisez-ça calmement.
Particulièrement les parties du texte en gras.

Et maintenant, allez lire ça: "Démocratie, je chéris ton nom", siouplé.
Particulièrement la première partie, évoquant notamment l'article du Telegraph, merci.


Nous venons de voir ce qu'est l'opportunisme(*), en matière de Politique.
Etonnant, non?







* "Aujourd'hui, le terme d'opportunisme est utilisé pour désigner, chez des hommes politiques, des changements fréquents de programme ou de position en fonction du rapport de forces politique, des sondages, ou du contexte électoral."



Découvrez Jacques Dutronc!

3 commentaires:

jacques a dit…

En prime, je vous offre la vidéo correspondante !
http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2008/01/20/aie-aie-aie-on-cause-toujours-trop/

Bien cordialement,

jf.

Fares a dit…

Et lorsqu'on se rend compte que le PS détient les clés pour obtenir une minorité de blocage le 4 février qui leur permettrait de forcer un référendum, mais qu'ils souhaitent s'abstenir pour montrer leur soit-disant refus d'une ratification par la voie parlementaire (offrant ainsi un boulevard à l'UMP), là il y a vraiment de quoi être furax.

Marre de cette opposition-controlée. Une opposition de façade mais qui regarde ailleurs sur les sujets essentiels.

Marre de l'UMPS, cette connerie de parti unique.

Infocrate a dit…

Bonjour messieurs,

Mes "activités bloggesques" étaient fortement réduites depuis quelques temps mais la colère engendrée par le dernier délire présidentiel m'a sorti de ma torpeur :

Ce mec est fou et dangereux,de surcroît

et du coup j'en profite pour vous répondre. Tardivement, mais vous répondre quand même...

@Jacques
Merci pour votre lien qui illustre ce court billet. Un flagrant délit de mensonge de plus à l'actif de Voyoucrate 1er, preuves (par l'image) à l'appui.

@Fares
La position du PS ne m'étonne même pas. A vrai dire, le déni de Démocratie auquel ont participé ces mous de la B..., même passivement, était pour beaucoup dans mon découragement et mon silence.
Pour ouvrir un peu le débat; et enterrez définitivement ce parti de Droite qu'est devenu le PS (Je crois que c'est "Socialiste" qui m'horripile le plus dans l'intitulé ;-)); je surveille de près ce qui est en train de se passer du côté de la vraie Gauche.
A savoir l'initiative de Besancenot, et la création d'un nouveau parti.
Une lueur d'espoir peut-être?

 
Add to Technorati Favorites