vendredi 15 février 2008

Sarkozy invente le TamagoJuif


C'est choquant comme titre?
Oui.

Vous voulez qu'on aille un peu plus loin?
Non?

Tant pis. On va y aller quand même.
Ce n'est pas moi qui ai décidé de mon propre chef de me vautrer dans pareille fange.

"Sarkozy invente le tamagojuif."
Ca ne vous fait pas rire?

Moi si.

Parceque c'est ça ou s'ouvrir les veines.
C'est ça ou se taper la tête contre les murs.
C'est ça ou continuer à hurler au Fou, ce qui visiblement ne sert pas à grand-chose...

Imaginez vos gamins responsables de la mémoire d'un petit déporté, victime de la Shoah:
Penser à lui faire "prendre sa douche", penser à le priver de nourriture, penser à renier sa nature d'humain en l'humiliant, juste parce qu'il est juif ...
Pour que vos chères têtes blondes réalisent à quel point c'est ignoble, pour que vos enfants sentent à quel point ça pue une chambre à gaz...

Quoi?
Ca vous fait gerber?
Moi aussi.


Que les enc... d'extrême-droite qui tomberaient sur ce billet en tapant je ne sais quelles insanités sur Google passent leur chemin.
Que les fanatiques d'extrême-gauche pétris de convictions antisémites, travesties sous les termes d' "anti-sionisme" et autres perversions idéologiques et sémantiques foutent le camp aussi!

Il n'y a dans ce billet que colère et dégoût dirigées contre le président de la République Française, qui, peu à peu, perd la tête et entraîne le pays qui l'a élu un peu plus loin dans l'immonde, déclarations après déclarations, décisions après décisions, conneries après conneries, dérapages après dérapages.

Cet homme est dangereux. Point barre.
Et j'en ai un peu plus la trouille chaque jour.

Mais BORDEL DE MERDE, où veut-il en venir ce malade mental?
Mais BORDEL DE MERDE, où allons-nous le laisser nous emmener sans réagir?

Jusqu'ici...? Jusque dans les travers d'un humour cynique au dernier degré, brûlant comme la chaleur d'un four crématoire?
Jusque dans les dérapages d'une colère incontrôlable, qui filent la gerbe, au moins autant que les idées présidentielles qui les ont engendrés?

Mes enfants savent qui est Adolf Hitler.
Nous avons parlé de la Shoah.
J'ai pleinement conscience du devoir de mémoire que nous devons honorer, je n'ai pas besoin des délires présidentiels pour évoquer ces horreurs passées avec eux...

Pour être totalement honnête, d'ailleurs, aucun des trois n'est en CM2, ils ne sont donc pas directement concernés.
Mais je refuse qu'on colle sur les épaules des gosses de cet âge le fantôme décharné d'un autre enfant martyrisé, durant cette sordide époque de l'Histoire humaine.

C'est ABJECT. PERVERS. MALSAIN.

Le devoir de mémoire passe par d'autres chemins que ceux-là.
Par des chemins empruntés ensemble. Par un travail collectif. Par une réflexion commune.
Surtout pas par un fardeau imposé à chacun de ses gamins, de manière individuelle.

Chacun son petit martyr? Mais qu'est-ce que c'est que ces conneries?
Mesure-t-il, d'ailleurs, toutes les conséquences que pourraient avoir pareille démarche, soi-disant pédagogique (putain , j'ai du mal à ne pas rire, jaune, en l'écrivant: pédagogique...)

Les mêmes questions me taraudent à nouveau, de celles que je me posais à l'époque de son slogan de campagne "Le travail, c'est la Liberté".

De deux choses l'une:
Ou ce type, une fois de plus, crée une véritable tempête, délibérément. Ce qui permet de passer sous silence les 138 000 euros crachés à la gueule des français par son ami Estrosi (par exemple); ou encore de faire oublier les enfants, bien vivants, eux, que sa politique de gestion de l'immigration renvoient vers la mort, dans la plupart des cas (autre exemple); ou bien "d'effacer" les licenciements incessants de nombre d'entreprises françaises, dont les bénéfices sont pourtant faramineux...
Et l'on touche là au summum du cynisme et de l'instrumentalisation la plus répugnante.

Ou, et c'est presque pire, cet imbécile décérébré est convaincu du bien-fondé de ces idées, et dans ce cas, ce n'est rien moins qu'un fou dangereux, totalement idiot et incontrôlable.
Et dans ce cas, je ne ris plus, en vous rappelant qu'il est à la tête du pays...

J'ajoute même une troisième hypothèse, énoncée par un nombre de personnes grandissant:
Cet allumé nous prépare une belle guerre de religion, attisant un sentiment communautariste déjà bien vivant.
Souvenez-vous de ses propos sur le "Choc de civilisation", et de ses déclarations fracassantes de l'époque à ce sujet.
Guère rassurant non plus...

C'est d'ailleurs ce mélange de trouille et de dégoût résignés qui était sur le point de me faire abandonner ce blog.
L'impression que l'on s'enfonçait toujours un peu plus, sans qu'il n'y ait la moindre réaction.

Mais cela a été plus fort que moi.

Et à l'intention de ceux qui ne comprendraient pas l'humour, sans doute fort douteux du titre et des premières lignes de ce billet, je me permettrais de rappeler ces mots de Pierre Desproges:

"(...) S'il est vrai que l'humour est la politesse du désespoir, s'il est vrai que l'humour sacrilège, blasphématoire que les bigots de toutes les chapelles taxent de vulgarité et de mauvais goût, s'il est vrai que ce rire là peut parfois désacraliser la bêtise, exorciser les chagrins véritables et fustiger les angoisses mortelles, alors OUI, on peut rire de tout, on DOIT rire de tout."

Et à bien y réfléchir, je suis loin d'avoir fini d'écrire ici.
Et d'y rire aussi, contraint et forcé.
Pour ne pas pleurer ailleurs.
De rage, de dégoût et d'impuissance.



7 commentaires:

BelletristiK a dit…

oh copieur ! sourire
Je faisais le même commentaire il y a peu...
Adoptez un tamagoshi déjà mort !

Bonne idée quand on sait que l'adoption en France est difficile concernant les enfants bien vivants !

Quel bel effot (de souvenir) de guerre pro megalo !

Bientôt tu seras un homme mon fils !
tu pourras adopter un pedophile (plus jamais ça!)
une victime de paparazzi faudra l'appeller Britney protocole oblige(plus jamais ça !)
un sdf avec tente (plus jamais ça !)
et seulemument après avoir fait toutes ces formalités
tu pourras adopter un psy en cdi !

j'exagere ? qui moi ? ou Sarko ? j'hesite...

enfin cher enfant rejouis toi
papi à la retraite vient te faire classe
parce que franchement...
devenir prof hein qui va encore le vouloir
si c'est pour redevenir l'instit de campagne de 45 !

Perso demain j'ouvre une brocante, j'ai plein d'exemplaires d'historia je sens le filon vieille France là...

bises monsieur en coulisses :)

Zgur a dit…

Salut

Tout à fait d'accord avec toi.
Et pour le tamagochi aussi.

La seule conséquence intéressante de ce projet, c'est que cela va obliger les enfants à s'interroger sur le rôle de la police dans la déportation des petits juifs français.

Je ne crois pas qu'ils ont prévu ça!

J'en parle chez moi.

Arf !

Zgur

celeste a dit…

waaaou!
quelle belle et saine colère!
il en faut.

l'amour, la compassion ne se commandent pas artificiellement.

infect et stupide!

Infocrate a dit…

@Belletristik

Voyoucrate 1er n'exagère pas, je crois que c'est pire, il disjoncte complètement.
Superno propose d'ailleurs l'hospitalisation d'office, ce qui me paraît un moindre mal...

@Zgur

J'ai été lire ton billet et suis tout à fait d'accord avec toi. Lorsque ma fille de 8 ans entrera au CM2, inutile de te dire que je risque de pousser une sacré "braillante" si l'on essaie de glisser le moindre cadavre dans son sac.
Inutile de te dire également que ce sera l'occasion, effectivement, de quelques précisions quant au rôle de la Police française de l'époque.
Elle est d'ailleurs au courant de certains des agissements de notre police actuelle, malgré que je tente de la préserver au maximum de ces saloperies.

@Celeste

Merci de souligner que ce billet à été écrit sous le coup d'une colère noire, pour ne pas parler carrément de fureur.
Ras-le-bol des aberrations de ce fou dangereux! Qu'il laisse nos enfants tranquille, et qu'il foute la paix à ceux qui sont morts lors de cette funeste période de l'Histoire.
Honorer leur mémoire commence par le fait de les respecter. Les instrumentaliser dans le cadre de je ne sais quelle sombre dessein est proprement abject.

Extrémiste a dit…

L'enculé d'extrême droite te sodomise pd de merde tu devrais te critiquer que de critiquer les idées politiques de tel parti ou politicien.

Va te faire foutre connard.

ce qui détruit l'intérêt d'un débat avec des baltringues comme toi, c'est la pauvreté idéologique

fuck à toi tapette Nationalism forever!!!!!

Infocrate a dit…

Ah, tiens, j'en avais pas eu des comme ça encore.

Bon, une petite réponse poin(g)t par poin(g)t s'impose...

"L'enculé d'extrême droite te sodomise pd de merde":

Non, merci. Je suis hétéro et vais donc décliner votre invitation.
N'étant par contre pas homophobe, je vous laisse libre de trouver un partenaire qui aura les mêmes orientations sexuelles que les vôtres.
Je vous assure, pour un plaisir partagé, c'est mieux.

"tu devrais te critiquer que de critiquer les idées politiques de tel parti ou politicien.":

Je crains que vous n'ayez oublié "Plutôt".
Non, pas le chien de Mickey... Ca n'a rien à voir.
Et notez au passage que cela ne s'écrit pas de la même manière, ce sera toujours ça de pris.
Quant au fait de procéder à l'auto-critique et/ou à l'auto-dérision, la passion naissante que vous semblez avoir pour "mes écrits" vous permettra de découvrir, en les parcourant avidemment, que je m'y livre régulièrement.
Etant le taulier ici, je me réserve le droit de "de critiquer les idées politiques de tel parti ou politicien".
Et vos accès de rage extremiste n'y pourront rien changer.

"Va te faire foutre connard":

Déjà répondu. Evitez les répétitions, cela nuit au brio de vos propos.

"ce qui détruit l'intérêt d'un débat avec des baltringues comme toi, c'est la pauvreté idéologique":

Merci de développer le concept de "pauvreté idéologique", seul point un tant soit peu intéressant de votre brillant commentaire.

"fuck à toi tapette"

Décidément, c'est une obsession.
Merci de vous référer à la 1ere partie de ma réponse.

"Nationalism forever!!!!!":
Je vous laisse libre de vos propos.

Si toutefois vous vouliez en discuter, veuillez repasser par ici. Une fois calmé.
Je mettrais vos égarements verbaux sur le compte du choc qu'ont pu provoquer les lectures que vous avez pu avoir ici.

Si votre prochain passage devait s'avérer être du même acabit, inutile de dire que votre commentaire sera purement et simplement supprimé.

Gros bisous quand même.
Grande brute.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
 
Add to Technorati Favorites