samedi 12 juillet 2008

EDVIGE, tu vas prendre!





EDVIGE
, tu vas prendre grave!

Le caractère sexuel du prénom EDVIGE m'avait échappé jusqu'ici.

Celui-ci évoquait pour moi plutôt une grand' tante, de celles chez qui l'on ne se rendait qu'une fois l'an, et encore, à la période des confitures, qu'elle faisait plutôt bien, faut reconnaître.
Ou m'évoquait encore une interminable journée chez le notaire, à l'occasion du décès de la dite grand'tante, qu'on espère qu'elle avait un peu de ronds quand même, parce que faut pas déconner, une journée chez le notaire, de province, c'est dur...

En espérant que la vieille se souvienne combien on aimait ses confitures.
Et en soit reconnaissante, d'un point de vue posthume, genre héritage juteux.

J'avais en partie tout faux.
Concernant la première partie de mes propos, en tous cas.

Si, si, le prénom sus-cité peut être puissament aphrodisiaque, une fois associé à une loi proprement gerbante.
Et quand je dis loi, encore je suis gentil. La saloperie en question est passée sous forme de décret, sans la moindre ombre de début d'ersatz de débat ou de concertation d'aucune sorte.
Des méthodes dignes du type de régime que le décret en question entend appuyer.

Donc, voilà, j'ai une furieuse envie d'y casser l'arrière train à EDVIGE.
Et vu le nombre de candidats, ça va vite virer gang-bang.
Si c'est pas puissament érogène, ça...

Le début d'orgie est là:
"L'honneur perdu d'EDVIGE"

Un truc à noter, même le Figaro.fr est sur le point de virer gauchiste et met en ligne des infos concernant les recours déposés contre cette loi fascisto-liberticide.

Les six organisations citées seront à suivre.
Signez les pétitions, manifestez, répondez aux appels, nom de Dieu!

EDVIGE, tu vas prendre...

La seconde partie de mes propos portait sur l'évocation d'une interminable journée de deuil.
Imaginaire, en partie.
Et donc d'une sombre, cynique et pitoyable histoire d'héritage.

Et là, pour le coup, l'image fait mouche.

Parce qu'il y a bien un héritage à assumer dans la mise en place de lois de cette nature.

Celui de Vichy.

Et là, je VEUX être déshérité.

Merci tantine.

P.S: Pardon à toutes les Edvige.
Allez signer la pétition.
C'est le meilleur moyen pour que ce genre de billets n'existe plus.



Découvrez Joey Starr!


6 commentaires:

Olivier Bonnet a dit…

Signée !

Infocrate a dit…

Merci.
Suivant!

:-)

Anonyme a dit…

et pour CHRISTINA, on peut faire quequ'chose, y a des infos? ce fichier est juste cité par le canard de mercredi dernier...

turandot a dit…

j'en ai signé 2;
Je mis les liens chez moi

Wooder a dit…

Fait !

Merci d'avoir fait passer l'info, c'pas à TF1 qu'on nous informerait de ses mesures dignes d'un grand monsieur acec une 'tite moustache et une démangeaison du bras droit vers une perpendicularité relative au buste =)

Infocrate a dit…

@Anonyme:

Pour Christina, je propose le même traitement: lui mettre grave sa mère.
A coups de pétitions, de manifs, de soutien aux orgas syndicales ou/et autres qui décidéront (si,si...) de bouger.

En termes d'infos, je ne dois pas avoir plus que vous, je suppose. Une rapide recherche sur Google m'a renvoyé là.
Clair que cette belle saloperie est à surveiller de près. Et ça risque d'être ardu puisque visiblement même la CNIL va avoir du mal à accéder à son contenu.

Hésitez pas à venir ici me tenir au courant, si vous avez plus d'infos.

@Madame Turandot
Je n'en attendais pas moins de vous :-)

@Wooder

MONSIEUR Wooder!

Je viens d'aller faire un tour sur ton blog et je conseille à tout le monde de faire de même.
Merci à toi.

 
Add to Technorati Favorites