dimanche 23 novembre 2008

Point final

DERNIERE évocation, ici, de "l'affaire Zemmour"...

Parce que celle-ci finit par me lasser.
Parce que, justement, y revenir ainsi, m'éloigne résolument de la (sage?) décision que je parvenais à m'imposer jusque là.
Décision qui consistait à ne point faire écho aux propos nauséabonds de M. Zemmour.
Attitude adoptée à l'égard d'autres immondes personnages, par ailleurs...

Il ne faudrait pas, ayant fauté une fois par excès de rage, se laisser enfermé, totalement, dans piège aussi grossier...

Mais il convient d'y revenir une ultime fois; tout de même; parce qu'il est nécessaire de dépasser; définitivement; les débats stériles qu'a pu engendré ma colère d'alors...

Pour, enfin, parvenir à évoquer le REEL problème.
Qui est de taille...

Le sujet du billet en question était, à l'origine, la propension particulièrement irritante de M. Zemmour à "donner dans la provocation", et les motivations véritables de cette propension.
Propension qui le pousse, (trop) régulièrement, à se vautrer dans la plus sombre des fanges.

Je me demandais alors, quelles pouvaient être les réelles intentions de ce triste sire.
S'agissait-il simplement de provoquer la polémique, quitte a employer les méthodes les plus viles, ou bien celui-ci était-il réellement convaincu des horreurs qu'il profèrait sur le plateau d'Arte?

Il me semble désormais indubitable que ce dernier appartient à une Droite particulièrement "dure"...
Il suffit simplement, pour s'en convaincre, de l'écouter.
Et cela paraît définitivement clair aux vues des "partisans" qui prennent fait et cause pour ses déclarations, qu'il l'ait voulu ou non.
Il faut assumer ses propos, et les amis, ou les ennemis, qu'ils nous attirent...

Ainsi résulta-t-il de mon "coup de gueule", une affluence particulièrement massive, voire INVASIVE, de membres de la "branche web de l'extrême-droite", sur ce blog.
Et plus particulièrement dans les commentaires de mon billet du 17 Novembre.

Cette affluence perdure d'ailleurs, malgré les quelques jours qui viennent de s'écouler...
Et ce en dépit de mes tentatives d'amener le débat sur ce "fameux" problème de fond.
Que celles-ci se manifestent au travers des réponses que je donnais aux (très/trop) nombreux commentaires de mon billet d'origine, ou par le biais d'une "mise au point" restée (quasiment) sans échos...

Ainsi les connexions en provenance de sites d'extrême-droite sont-elles toujours aussi nombreuses.

Il est évidemment hors de question que je crée, ici, quelques liens que ce soient vers les sites et forums de ce genre...

Il est assez aisé de les trouver, par ailleurs.

Et il peut être instructif de s'y plonger, même avec effroi et dégoût, afin de bien comprendre le danger des idées défendues par M. Zemmour, lorsque celles-ci trouvent pareil public.

Afin de bien saisir à qui on a affaire là.

Parce que l'extrême-droite, elle, ne se pose pas ces questions.
Et au fond, n'en a sûrement pas grand chose à foutre de M. Zemmour, qui ne représente là qu'un héraut accessoire de ces thèses d'un autre âge, soutenues par le FN et autres partis nationalistes.

Simplement, il s'agit là de "rendre publique", "propres", "audibles" voire "légitimes", ces notions absurdes et coupables des pires crimes passés.

Parce que s'il est possible à M. Zemmour, qui a "pignon sur rue" dans les médias, de tenir pareils propos, sans être inquiété le moins du monde, alors c'est une VICTOIRE de l'idéologie monstrueuse défendue par l'extrême-droite.

Il s'agit, en clair, d'un combat purement idéologique.

Il faut donc y prendre part.
Sans laisser passer quoi que ce soit.
Sans jamais ne céder sur quoi que ce soit.
Sans jamais ne céder à aucune menace.
Sans jamais faiblir.

Affirmer qu'il existe des races humaines est absurde.
Et comme le disait brillament "Baby bobu" (après m'avoir fort justement reproché mes erreurs), l'un des commentateurs de mon billet du 17 Novembre :

"(...)Au bout du compte et pour revenir à l'objet du débat, je voudrais rappeler aux tenants de l'"évidence" de l'existence des races que longtemps les hommes ont cru que le soleil tournait autour de la terre parce que c'est ce qu'ils percevaient avec leurs yeux......"

Les différences, évidentes et incontestables, entre les divers êtres humains ne valident en rien le concept de race, défendu par les théories racistes.
Il suffit, pour le comprendre, de consulter les divers travaux qui ont été menés sur le sujet, tout au long de l'Histoire de la biologie.
Il suffit, pour le comprendre, de consulter un dictionnaire, en omettant point, à l'instar de mes lecteurs d'extrême-droite, une partie des définitions qu'on y trouvera.

Vouloir réhabiliter cette notion, c'est prendre le risque de voir ressurgir les pires thèses passées, et les dérives racistes qu'elles engendrent immanquablement.

M. Zemmour ne peut ignorer ce risque.
Ce qui m'effraie, et a pu me plonger dans une colère noire, c'est qu'il puisse le prendre sciemment...


Découvrez -M-!




2 commentaires:

Quelqu'un qui passait par là a dit…

Salut,

En ce qui me concerne, j'ai tout lu même si parfois c'était un peu (voir très) nauséabond.
Je voulais te féliciter pour ta persévérance malgré la faible proportion de soutien… ou plutôt la forte proportion de "volonté de catégoriser les êtres humains" (comme l’on peut faire pour des marchandises, des informations, etc.). Je n’aurais pas résisté à l’envie de faire un peu de "dépollution" concernant certains commentaires, en particulier ceux de certains fainéants.

A l’attention des comparaisons Humains/Chiens, l’application du concept de "race" à l’espèce canine est la résultante d’un eugénisme pratiqué par l’être humain sur cette espèce. A ce propos, certains travaux extrêmement intéressants ont porté sur l’apparition de TOC (troubles obsessionnels du comportement) chez certaines "races pures (de chiens)" en raison de … la consanguinité ! Comme quoi ;)

En ce qui concerne l’émission en question ("Paris-Berlin"), je l’ai suivit avec attention du début à la fin. Ce qui m’a particulièrement frappé dans cette intervention d’E.Zemmour, c’est que la discussion portait sur l’aspect Social et Culturel du "Vivre Ensemble" (société au sens large). J’ai donc interprété son intervention comme étant "opportuniste", donc ABSOLUMENT PAS inconsciente, ni involontaire, ni maladroite, etc.

Concernant la "fachosphère", la récurrence de certains commentaires et/ou expressions dans de nombreux forums est très frappante. Ce qui me fait dire que cette expression est tout à fait justifiée !!!

Pour revenir à l’objet de ton billet, dans une problématique (en l’occurrence, les propos d’E.Zemmour), ce qu’il faut repérer c’est la "constante". Et bien, la constante que j’avais déjà repérée et que tu as abordée, c’est le rejet de l’Autre, par le sexe, la couleur de peau, etc.

Ce qui est affligeant avec l’expression "polémique", c’est que cela cache une méthode dite de sécurité (désolé si ça parait un peu technique, je suis programmeur).
C’est-à-dire que pour dissimuler une "constante", on la "fragmente", ce qu’on appelle la "sécurité par fragmentation". D’autre part cela à l’avantage d’augmenter (virtuellement) la "quantité" (d’élèments) d’informations… ce que l’on appelle la "sécurité par dissolution" (notamment utilisée par l’armée pour ses communications… mais aussi par la "fachosphère", il n’y qu’à regarder "le billet en question").

Tout ça pour dire :
Où ? Médias (TV, Web, Radio, Presse)
Qui ? "Hérault", comme tu le dis si bien (E.Zemmour)
Quoi ? Phobie (Sexisme, Racisme, etc.)
Comment ? Polémique (méthodes de sécurité)
Pourquoi ? Diviser (pour mieux régner…)
Conclusion : MédiaCratie

Infocrate a dit…

Salut à toi qui passait par là (et a vachement bien fait, même!)

Ce qui est frappant dans les commentaires est bel et bien cette volonté de "lisser" le racisme, de le rendre acceptable en le masquant sous un discours typiquement "soralien".

Il ne faut pas s'y tromper, il s'agit effectivement de commentateurs venus de site tels que "Francais de souche" et autres repaires du web identitaire.

Le coup du "y'a des différences mais on ne cherche pas à hiérarchiser" est d'une pauvreté argumentaire à pleurer.

Le coup de la comparaison avec nos amis canidés est du même tonneau.

Il suffit d'aller (à vos risques et périls) sur les sites en question, et l'on voit bien à qui l'on a à faire. (Amusant d'ailleurs que ces gus là m'accusent d'antisémitisme... Entre autres joyeusetés).

Oui, la fachosphère est particulièrement active. Elle avait envahi "Arrêts sur image", qui avait créé un lien vers mon billet, ce fût là l'origine de ce déferlement de "bas du Front".

Nous sommes entièrement d'accord concernant Zemmour.
Merci d'être revenu au propos de départ.

Programmeur? Pourtant, les "Ou", "Qui", "Quoi", etc... Me faisaient plutôt penser aux règles de base du journalisme.

Une vocation manquée? ;-)

Bon, quoi qu'il en soit, bienvenue ici.
Tu connais le chemin désormais.
Même s'il est vrai que ce blog végète beaucoup ces derniers temps.

La lassitude de sans cesse répéter les mêmes choses sans doute, dans cette belle patrie qu'est la Sarkosie...

 
Add to Technorati Favorites