mercredi 26 novembre 2008

Tu vas être heureux, BORDEL!

Entendu ce matin, sur "France Info, la radio de propagande qu'il vous faut":

"Le moral des ménages français a remonté de trois points en novembre..."

Et le journaliste (contraint?) de s'extasier.
Limite sa direction lui imposerait de chanter "Au pays de Candy...".
A cappella, comme ça, de bon matin.

Et l'AFP qui confirme.
Même si le ton est plus tempéré, les messages d'espoir outranciers que "tout va aller mieux, tu vas voir" restent de calibre respectable, lorsque l'agence de presse retranscrit les propos de M. Bouzou, M. Touati (dont l'évocation de la "formidable leçon de sang-froid" donnée aux "entreprises" et autres "investisseurs financiers", par les ménages, reste décidément savoureuse...)

Nous avons réussi à nous procurer en exclusivité, le questionnaire auquel étaient soumis les sondés (non, y'a rien de sale, là) mais surtout, les préconisations adressées aux sondeurs, quant aux comportements à tenir face aux dits-sondés (non, non, toujours rien. Mais commencez à éloigner les enfants et "mal-comprenants", quand même...)

SCOOP, donc:

"[Sonnez.
Ou Frappez.
Attendez.

Cas 1:

Réponse claire.
Signes de vie évident manifestés par le futur sondé.
En l'occurrence, "ouverture de porte".
Rendez vous à l'étape 1 de l'entretien.

Cas 2:

Pas de réponse claire.
Mais présence de signes manifestes de vie dans le foyer du futur sondé.
Criez, d'une voix ferme:
"C'est un sondage républicain, ouvrez!"

Sous-cas 2 :

Obtempération.
"Ouverture de porte".
Rendez vous à l'étape 1 de l'entretien.

Sous-sous cas 2:

Résistance manifeste.
Usez de l'outil "pied de biche", mis à votre disposition.
Ouvrez la porte.
Pénétrez dans le foyer du futur sondé.
Localisez le résistant.
Usez de l'outil "tonfa", mis à votre disposition.
Soyez particulièrement vigilant quant au fait de ménager ses mâchoires, le futur sondé doit pouvoir répondre. On est pas des sauvages, quand même.
Une fois toutes vélléités de résistance annihilées, rendez vous à l'étape 1 de l'entretien.

Cas 3, 4 et 5:

Le futur sondé est absent, décédé, le foyer est vide, quoi.
Quelle que soit la raison.
On s'en tape.
Rendez vous à l'étape ultime de l'entretien.

Etape 1 de l'entretien:
"Bonjour, citoyen.
Une question, trois possibilités de réponses.
...
Le moral, sinon, ca va comment.
Sinon?:

A. Au top.
B. Trop bien.
C. De la balle, carrément."

Sous-étape 1:

Réponse A, B ou C.
Rendez vous à l'étape ultime de l'entretien.

Sous-étape 2:

Réponse ni A, ni B, ni C.
Usez de l'outil "Taser", mis à votre disposition.
Rendez vous à l'étape ultime de l'entretien.

Etape ultime de l'entretien:

Dire "Merci. Vive la France. Et vive le Pape!"
(Sauf si vous venez d'appliquer les cas recensés en 3, 4 et 5 de ce guide. On va pas se faire chier pour rien. Non plus.)
Ajouter une croix à la colonne "Bon citoyen", face au nom du sondé.
Partir]".

Violent?
Naaaaan...

Le pied de biche?
Le tonfa?
Le Taser?
Le pape?
Nan...
Mais je dééééééééééécoooooooooooooooooooooneeeeeeeeeuuuuuuuuuu.

Et ce ne sera jamais aussi violent que la façon dont on nous prend pour des cons.
Il y a des limites quand même...


Découvrez Hocus Pocus!


2 commentaires:

Leptitbenji a dit…

Très bon choix musical, j'aime beaucoup. Et c'est encore mieux en concert.

Infocrate a dit…

Oui.
Je n'ai pas pu aller les voir récemment, alors qu'ils passaient non loin d'ici...
Je m'en mords encore les doigts.
Ce qui est douloureux.
Mais néanmoins mérité. :-)

 
Add to Technorati Favorites